L’Auteur

Eric
Le froid, la neige et la nature sauvage m’ont toujours attiré. Peut être des racines familiales dans les Alpes et les Vosges y sont pour quelque chose …
Après des années de ski et d’alpinisme autour de Chamonix puis en Himalaya, l’industrialisation des vallées alpines, la surexploitation commerciale de la montagne et la surpopulation en résultant, m’ont décidé à chercher d’autres d’horizons.

Alors, j’ai mis d’abord le cap sur l’Alaska et le Yukon où j’ai retrouvé exactement ce que je cherchais : le froid, la neige, des étendues à perte de vues avec en plus un des spectacles les plus extraordinaires de la nature: les aurores boréales. J’y ai également appris la conduite d’attelage, le moyen le plus naturel de se déplacer en hiver dans ces régions isolées.
Puis ce fut une première approche de la photo animalière avec les Ours Polaires à Churchill, Canada (bien moins connu à cette époque) et ensuite, la recherche de la faune sauvage de ces régions avec de grands voyages et expéditions photo montées en solo, dans l’Arctique canadien avec le support d’Inuits comme en Terre d’Ellesmere, au Nunavut, mais aussi dans certaines parties peu connues du Kamchatka (Sibérie) avec l’aide de Volcanologues et d’autochtones.

A ce stade, ces voyages sont devenus de plus en plus complexes à organiser et à gérer du fait de l’isolement des régions explorées, de la faune recherchée, du support local à organiser, mais aussi du fait des alea de plus en plus importants sur la durée de ces aventures : la logistique et la photo dans ces régions dépendent beaucoup des conditions météo qui se révèlent parfois défavorables.
Il devenait donc évident que j’avais besoin de plus de temps pour préparer et réaliser ces voyages et pour exploiter ensuite les photos : c’est donc devenu progressivement un activité à temps plein.

De nombreux autres voyages ont suivi comme en Patagonie à la recherche du très furtif Puma des Montagnes et en Colombie Britannique à la recherche du très rare Ours Esprit. … A l’occasion d’une expédition dans le Détroit de Lancaster (Arctique Canadien), j’eus la chance également d’observer et de plonger avec des mammifères marins comme des Narvals et des Bélugas.

Certaines images rapportées de ces voyages ont été exposées et récompensées dans les plus grands concours internationaux comme le BBC Wildlife Photographer of the Year ou encore le Festival Photo de Namur.

J’ai souvent ressenti chez les Guides locaux qui m’accompagnent pour la logistique et l’approche de la faune, une envie très nette de faire découvrir leurs territoires aux voyageurs.
J’ai également ressenti dans les discussions avec les visiteurs des expos consacrées aux images rapportées de mes voyages, non seulement de la curiosité mais aussi une envie de partir découvrir ces grands espaces.
Ayant donc les contacts locaux et l’expérience indispensables à ce type d’activité, j’ai donc décidé de construire et d’accompagner, avec le support d’agences spécialisées, une sélection de voyages inédits et exclusifs, ayant pour vocation la photo de nature ou simplement l’observation.